La récolte des pommes à cidre se fait mécaniquement à l’automne, nous effectuons plusieurs passages dans les allées de pommiers afin de ramasser les fruits à maturité. Ainsi, nous obtenons des fruits sains et mûrs. Les pommes sont ensuite UNICID291117EDor_041.jpgtriées à la main et lavées, avec soin. Puis, elles sont pressées mécaniquement, avec une presse à membranes.

Nous conservons ensuite le moût de pomme dans des cuves en inox jusqu’à un phénomène naturel : la défécation, c’est lorsque les pulpes des pommes et des levures remontent à la surface et forment ce que l’on appelle le «chapeau brun». Nous effectuons alors le premier soutirage, cela consiste à transvaser le futur cidre d’une cuve à l’autre en faisant attention à laisser le chapeau brun dans la première cuve. Cette opération est une filtration naturelle, elle annonce le début de la fermentation alcoolique.

Il s'agit de la transformation du sucre en alcool et en gaz carbonique sous l’action de la levure. C’est à partir de ce moment que l’on peut parler de cidre. Cela dure 4 à 6 mois, durant cette période, nous allons effectuer d'autre soutirages, des assemblages aussi, afin d'obtenir des cidres limpides, réguliers et homogènes d'une cuve à une autre.

Lorsque le cidre est prêt, nous passons alors à la mise en bouteilles, cela nous prend un peu de temps car nous embouteillons plusieurs dizaines de milliers de bouteilles ! UNICID291117EDor_054.jpg

Dernière étape : l’étiquetage, où nous apposons nos étiquettes selon les produits: Cidre Fermier, Cidre Rosé ou encore Cidre Brut.

 

 

corps2.jpg corps3.jpg lafabrication.jpg